Friday , July 20 2018
Home / Editorial / Le bloc majoritaire Alliance parlementaire pour Haïti (APH) est entrain d’abuser le peuple

Le bloc majoritaire Alliance parlementaire pour Haïti (APH) est entrain d’abuser le peuple

Contrairement à son collègue Samuel D’Haïti, le député de Kenscoff, Alfredo Antoine Junior juge inopportun le moment. Puisque, selon lui, on est à quelques jours du dernier remaniement, les députés doivent attendre, ils doivent prendre le temps d’évaluer le travail de chaque ministère avant d’entreprendre une telle initiative. « Nous sommes un peu perdus dans cette démarche.

Pourquoi ils veulent interpeller le Premier ministre une semaine après le remaniement ministériel » a questionné l’élu de Kenscoff, annonçant, par ailleurs, que le groupe des seize n’aura pas le support du bloc majoritaire.

« Si les députés avaient pris cette décision avant le remaniement, les députés du groupe majoritaire auraient pu y adhérer, mais pour le moment, non », a-t-il indiqué.En réaction à la position exprimée du député de Saint-Marc, Samuel D’Haïti, membre de son bloc qui se dit favorable à l’interpellation du chef du gouvernement, Alfrédo Antoine indique que la position de ce dernier n’engage que lui.

Rappelons qu’au regard de la loi, et conformément au règlement intérieur de la Chambre basse, si après la séance d’interpellation les députés n’obtiennent pas le nombre de voix nécessaires pour renvoyer le Premier ministre et les membres du Gouvernement, ils devront attendre les six prochains mois pour pouvoir interpeller à nouveau le PM. En ce sens, le député Joseph Manès et le député Deus Deronneth se déclarent ouverts aux discussions et prêts à des compromis en vue de trouver le consensus pour donner un vote de censure au gouvernement qui, soutiennent-ils, a passé outre de ses promesses et de ses attentes.

About Chief Editor

Check Also

Près de 2 millions de dollar US ont été décaissés par le gouvernement pour les GANGS de rue pendant que le peuple croupi dans la misère

Les autorités annoncent vendredi dernier une augmentation des prix de l’essence de 38 %, du …