Friday , December 15 2017
Home / Editorial / Haiti-Énergies: La BID, par son aide fictive, est tout aussi complice!

Haiti-Énergies: La BID, par son aide fictive, est tout aussi complice!

Haiti: La BID tout aussi complice dans nos problèmes énergétiques

Auteur: Norluck DORANGE

Quand le blanc affiche sa satisfaction, les Haïtiens doivent s’attendre au pire.

Les blancs des institutions financières internationales s’accommodent très bien des voleurs, des incompétents et des corrompus. Avec eux, les rétrocmmissions sont garanties sur les décaissements pour des projets dont les contrats d’exécutions sont décrochés par des compagnies liées aux dirigeants de la BID.

La BID peut se délivrer autant de certificats qu’elle veut surtout lorsqu’elle finance des projets dont leurs réalisations sont á mille lieux de réduire le taux de chômage, voire la misère et le sous-développement. Citons par exemple, une enveloppe de 90 millions de dollars que la BID a choisi de verser pour financer un projet lié au développement du tourisme axé sur le Patrimoine.

Haiti: La BID tout aussi complice dans nos problèmes énergétiques
Haiti: La BID tout aussi complice dans nos problèmes énergétiques

Depuis quand les touristes habituellement nord-américains (blan je vèt) s’en rafollent-ils pour des monuments historiques encore moins Haïtiens, rappelant les pages des courageuses batailles de nègres déportés d’Afriques contre les esclavagistes blancs européens? Le touriste recherche prioritairement l’évasion vers les destinations récréatives aux bords des plages, des bordels discrets ou lieux dits sacrés.

Photo: La BID sur le dossier Agritans
Photo: La BID sur le dossier Agritans

La BID ne financera aucun projet visant l’amélioration véritable des conditions de vie en Haiti. Il n’y a que des esclaves imbéciles de la trempe de Cyrus Sibert pour applaudir le nommé Moreno qui vient annoncer le versement d’argent dans le coffre des Tèt Kale.

Au moins, il se réjouit que sa coupe-faim lui sera parvenu lors de la grande curée. Cyrus doit savoir que les institutions de Bretton Woods n’ont jamais développé aucun pays, je dis bien, aucun pays depuis leur existence.

Photo: La BID sur le dossier Agritans
Photo: La BID sur le dossier Agritans

Ces annonces ont pour effet de gonfler aujourd’hui JoMo le blanchisseur pour qu’il ait l’impression d’être lêché. Pas trop longtemps, il sera lâché. Pour être finalement lynché quand il portera lui seul le fardeau d’avoir tout mangé, l’aide ô combien fictive de la BID

Norluck DORANGE
Twitter: @infohaiti
Facebook: https://www.facebook.com/ndorange

About Joseph Wald

Check Also

Le gouvernement de Faure Gnassingbe est paniqué

Face aux marches répétées du peuple togolais, le gouvernement de Faure Gnassingbe est paniqué

Pour ceux qui pensent que la lutte stagne, détrompez-vous, elle avance malgré tout. La barbarie …