Wednesday , January 24 2018
Home / News Out of Haiti / Quand le palais national fait la chasse aux investisseurs locaux

Quand le palais national fait la chasse aux investisseurs locaux

            ” Nul n’est prophète chez soi “,enseigne certes,un adage populaire.Mais il n’en demeure pas moins que pour atteindre les objectifs de refondation que s’est fixé le régime en place, Haiti a besoin de capitaliser toutes ses ressources financières, humaines…Il n’est en vérité pas mauvais de nouer des partenariats avec des hommes d’affaires internationaux. mais il revient à se demander la place que l’on réserve aux hommes d’affaires locaux ?

Sont-ils consultés, associés ou carrément écartés de ces nouveaux partenariats ?

La réponse à ces questions devrait permettre de savoir s’il est encore possible de faire sereinement et en toute sécurité, des affaires en Haiti.Un facteur qui n’est pas moins intéressant pour nos investisseurs dont l’engouement n’est pas sans étonnement.

Ce n’est pas d’aujourd’hui que les esprits lucides s’en plaignent. Hier encore, Hannibal Price écrivait : « C’est en se donnant des chefs ignorants ou vicieux, c’est en manquant ainsi à la responsabilité nationale qu’on en vient à chercher des protecteurs au dehors.La nation, qui se donne des chefs ignorants ou vicieux, tombe rapidement à l’état de proie et, en cherchant un protecteur, c’est la bête de proie qu’elle rencontre ». Et l’histoire lui a donné raison. Nos pilleurs sont tous de potentiels bagnards à enchaîner pour la vie.Vous allez dire qu’il faut les éduquer.

Peut-être ! Par contre, on peut sortir la corruption de l’Haïtien, mais on ne peut sortir l’Haïtien de la corruption. 

Pour Rénald Lubérice, Lucien Jura et autres, ce sont des « producteurs de blackout » et des vendeurs d`asphalte qui seraient, tapis dans l`ombre, les principaux commanditaires des violences et contestations observées ces derniers jours contre la loi de finances conçue par l`exécutif et votée rapidement par le législatif.

« Le contrat signé avec l’Etat haïtien date du 17 janvier 2008 et il est issu d’un appel d’offres international organisé par l’EDH en octobre 2006, sous la supervision de la Banque mondiale qui a aidé à l’élaboration du document d’appel d’offres. L’adjudication du marché a été supervisée par la Commission nationale des marchés publics (CNMP) et a scrupuleusement respecté toutes les lois en vigueur, y compris la loi sur les marchés publics. Ce contrat a été revu et approuvé formellement par une quinzaine d’avocats haïtiens et étrangers (dont plusieurs avocats de l’Etat haïtien) », a expliqué Carl-Auguste Boisson.

La Sogener, à la suite d’un appel d’offres en 2005, a signé un contrat avec l’État haïtien, par le biais du MEF, du MTPTC et de l’ED’H. Le contrat a été approuvé par la Cour des comptes. Le kWh dépend du prix international du fuel qui représente environ 70% de la facture! Il varie donc tous les mois! Pour le mois écoulé, il était aux environs de 19 centimes le kWh. L’énergie est livrée dans ce qu’on appelle “ le grid”, le réseau de l’EDH’h à la sous-station de Varreux! Il est mesuré à travers des « meters » installés par l’ED’H. Les « meters » sont vérifiés tous les mois, avant la facturation par le producteur et le client.  « Nous ne facturons que ce qui est livré à l’ED’H! Pas 1 kw de plus!  C’est quoi vendre du black-out? C’est probablement être payé sans produire; ce n’est pas le cas de la Sogener », a confié Dimitri Vorbe, directeur exécutif et vice-président de la Sogener. 

Le gouvernement “(tet kale, crane rasée)” a sans doute echoué a tous les points de vue et dans tous les domaines d’Intérêt publique.Pourtant, il a réussi au moins dans trois domaines: la gabegie administrative, l’intimidation politique et la dégénérescence morale.Jovenel Moise comme son prédécesseur et consorts ont réussi a banir des concepts comme l’intégrité, l’honneur et la décence du jargon national.

Ce que le president jovenel et son gouvernement doivent comprendre, c’est que les valeurs telles que la liberté, l’égalité, la dignité, la justice ne sont pas des réponses adaptées au dialogue ni une offre de négociation.

About Chief Editor

Check Also

Jovenel Moise: "Mwen te oblije pibliye plis ke 50 jij koronpi"

Jovenel Moise: “Mwen te oblije pibliye plis ke 50 jij koronpi” (Odyo Radio Kiskeya)

Jovenel Moise: “Mwen te oblije pibliye plis ke 50 jij koronpi” (Odyo Radio Kiskeya) Lilianne …