Sunday , October 22 2017
Home / Editorial / Si rustre …si bête… Le cas Cyrus Sibert, journaleux du Grand Nord

Si rustre …si bête… Le cas Cyrus Sibert, journaleux du Grand Nord

Si rustre …si bête… Le cas Cyrus Sibert, journaleux du Grand Nord

Auteur Wadson Désir, Journaliste

Cela doit donner matière à réflexion aux nombreux jeunes et adultes pratiquant ce noble métier qu’est le journalisme.

Un journaliste , c’est quelqu’un qui se respecte , tout en ayant soin de respecter les principes du métier. C’est , pour ainsi dire , quelqu’un qui mesure ses propos et qui ne jure que par la véracité des faits , par l’objectivité dans le traitement de l’information. S’il ne fait pas attention à ce qu’il dit , à ce qu’il écrit, cela pourrait compromettre sa carrière dans l’exercice de sa profession. Il pourrait mettre en danger sa vie , sa crédibilité et sa réputation en jeu, dans le milieu où il évolue.

On dirait que Cyrus Sibert a édicté et édicte encore son propre code d’éthique et de déontologie pour produire des textes en dehors des règles journalistiques.

Avec la manière la plus désinvolte, le journaliste Cyrus Sibert rédige des articles subjectifs teintés de haine en cherchant à plaire aux corrompus , aux corrupteurs , aux dilapidateurs de fonds publics, aux éternels fossoyeurs de la République. Sa plume est donc au service de celles et ceux qui prétendent redonner espoir à un peuple longtemps assujetti dans une misère abjecte.

Le métier de journaliste , on doit le pratiquer ou l’exercer avec probité et respect pour ses lecteurs , ses auditeurs et ses téléspectateurs.

Si rustre ...si bête... Le cas Sibert
Si rustre …si bête…
Le cas Sibert

Ce qui me contraint à la rédaction de ce texte , une bourde Siberus. Dans son texte , en hommage à ces deux jeunes lavalassiens Evenou Anténor et Walky Dorvil ; tués dans le Nord , par rapport à leurs convictions politiques, Cyrus Sibert n’a pas été du tout tendre avec le parti lavalas. Pour lui , lavalas symbolise l’anarchie et la violence. Autant que je sache , un journaliste ne doit jamais exprimer ses positions politiques publiquement. Il doit garder sa neutralité et son indépendance dans le cadre de son fonctionnement. C’est tout le contraire pour Cyrus Sibert qui s’estime heureux et content en se faisant étiqueter de ” Phtkiste ” .

C’est inadmissible. Un journaliste ne peut pas se targuer d’être ” anti-lavalas ” et d’affirmer du coup son attachement viscéral à un parti politique. Il se dit ” Pro-Tèt Kale ” . Monsieur Sibert est un vrai cas d’espèces rares de la confrérie. Ne devrait-il pas en profiter pour réviser ses notes et se raviser ? Il ne faut plus se comporter en amateur , il faut donc faire preuve de professionnalisme, en toutes circonstances. Il y a lieu de récriminer le comportement léger du journaliste Sibert qui , dit-on, est un récidiviste.

Quand on n’a rien à dire, on se tait , on évite de se perdre en conjectures sur ses intentions. Le cas Sibert doit être étudié avec minutie pour prévenir d’autres catastrophes.

Wadson Désir

About Joseph Wald

Check Also

Depuis quand Cyrus Sibert devient-il un anti-bourgeois! Est-ce un boycottage à Jovenel Moise?

Depuis quand Cyrus Sibert devient-il un anti-bourgeois! Est-ce un boycottage à Jovenel Moise? Auteur: Norluck …