Monday , November 20 2017
Home / Featured / Le Ministre des Affaires Sociales Roosevelt Bellevue est pris en sandwich

Le Ministre des Affaires Sociales Roosevelt Bellevue est pris en sandwich

Le Ministre Roosevelt Bellevue est un cadre de la fonction publique qui a roulé sa bosse dans plusieurs cabinets avant de devenir ministre. Mr. Bellevue est détenteur d’un doctorat en philosophie et est un normalien issu de l’Ecole Normale Supérieure. C’est un homme élégant, un fin penseur qui a de l’entregent. Cet homme est haï par les ténors du PHTK au sein du pouvoir en place parcequ’il est honnête et intègre. Toute la misère de Roosevelt Bellevue réside dans le fait qu’il a été proposé par le KID, allié du PHTK. Mr. Bellevue est un proche parent du Sénateur Dieupie Cherubin, Pasteur protestant Baptiste qui suit le Christ et qui s’affiche comme un modèle sérieux au sein du parlement. Ces jours-ci, il y a des tergiversations au sein du PHTK pour rendre la vie dure au ministre des Affaires Sociales et même le renvoyer ; qu’en est-il de ce dossier? Je ne supporte pas l’administration de l’inculpé Jovenel Moise, mais comme un réaliste, je dois suivre les faits comme ils sont et essayer de les changer. Mr. Bellevue n’est ni une connaissance ni un ami, mais j’ai aimé la façon dont il a monté son cabinet au Ministère des Affaires Sociales et gérer le dossier des contractuels. Il a fait appel à de jeunes intellectuels responsables et honnêtes pour le supporter dans sa difficile tâche. Plusieurs de ses collaborateurs immédiats ont plus de dix années d’expérience dans l’Administration publique et dans le management. C’est une véritable machine de guerre ou armada de compétence que Roosevelt Bellevue a mis en place dans quatre mois pour gérer cette institution difficile qu’est le Ministère des Affaires Sociales. Où réside le problème de Roosevelt Bellevue?

Roosevelt Bellevue est un fin intellectuel, un frère protestant qui vit selon des normes éthiques très élevées. Proposé par le KID et parrainé par le Pasteur Dieupie Cherubin, il ne saurait être impliqué dans des malversations. Et pourtant, tous les autres directeurs au sein du ministère sont des members du PHTK qui se frottent les mains pour faire de la corruption. Le plus grand ennemi de Roosevelt Bellevue au sein du ministère est le roi ravette Rudy Herivaux qui veut faire ombrage au ministre. Cet homme en bon lavalassien et tèt kale veut perdurer avec les pratiques de vol, de malversation et de corruption au sein du MAST. Selon des témoins, le ministre Bellevue à plusieurs reprises a essayé de dialoguer avec lui, mais Rudy Herivaux tient mordicus à aller droit au mur de l’intrigue et de la corruption. Le ministre lui a dit que je suis le responsable et pour obtenir décharge, je dois gérer sainement et rationnellement cette institution. Puisque les hommes du PHTK ne peuvent pas transformer l’institution en un bordel, ils font pression sur le Palais National pour renvoyer un ministre qui produit et qui fait bien son travail. Tout dernièrement, je regardais l’émission Le Point, animé par le journaliste sérieux et compétent Wendell Theodore, j’ai vu le ministre Roosevelt Bellevue dans toute sa splendeur. Oh mon Dieu, qu’il est élégant. Il maîtrise ses dossiers; fin dialecticien, il articule ses pensées dans un langage clair et simple. Même Wendell Theodore est sorti épater par la prestation du ministre des Affaires Sociales à son émission. J’encourage tout un chacun à visiter le site de le Point pour visionner cette interview. Les hommes du PHTK réclament la tête du ministre proposé par le KID et c’est le dossier du salaire minimum qui va servir de point de chute pour renvoyer le ministre.

Le Ministre des Affaires Sociales a pu en quatre mois pacifier le ministère qui est un repaire de bandits et de chimères. Nous nous rappelons que sous le gouvernement de Privert-Jean Charles, il y avait des turbulences au sein de ce ministère journellement. Aujourd’hui, c’est le calme plat. Roosevelt Bellevue travaille dans la sérénité et exécute sa feuille de route avec brio. Les nantis d’Haïti veulent boycotter le ministre Bellevue et je vais vous dire comment et pourquoi. Le CSS qui est le conseil des salaires est celui qui est placé pour mener des études pour ajuster le salaire minimum. Trois économistes de renom ont produit un rapport et ont vu que les patrons de factory peuvent donner 600 gourdes sans rechigner et ceci n’aura pas d’effet domino sur les salaires dans le pays. Le Palais National et les patrons de factory ont rejeté l’étude des économistes et ont ajouté 35 gourdes sur les 300 gourdes de misère. Il faut rappeler à tout un chacun que la Loi Hope, voté depuis 10 ans est très bénéfique pour les patrons de factory puisqu’ils ne paient pas de frais de douane aux Etats-Unis d’Amérique. Au lieu de transférer une partie de ces bénéfices aux employés, ils préfèrent tout garder. Le mieux pour le gouvernement c’est de les laisser partir et lorsqu’ils partiront des éléments de la diaspora rentreront et ouvriront d’autres filières. Le secteur du textile est organisé par une mafia comme c’est le cas pour tous les secteurs d’affaires dans le pays. 800 gourdes pour 8 heures de temps de travail est une pitance. Ces patrons de factory gagnent gros, mais vu leur insouciance, ils refusent de collaborer avec l’Etat haïtien pour arriver à un salaire minimum raisonnable. Comment un président de la république “ki mare nan pye tab boujwa ka fè presyon sou yo pou ogmante salè minimòm pou pèp la” ? L’inculpé Jovenel Moise a les mains liées et est pris entre de beaux draps.

Le ministre Roosevelt Bellevue n’a rien à voir avec l’augmentation de 11.70 % sur le salaire minimum. Le CSS a menti au ministre sous la poussée du Palais National. Puisque le Palais National veut éjecter le ministre, il cherche un alibi. Cette semaine, il y aura trois journées de manifestation, et ils vont infiltrer les manifestations pour porter des gens à crier aba Roosevelt Bellevue et le tour est joué. Je ne suis pas fanatique du PHTK, ni du KID, mais je respecte les valeurs, je respecte la compétence, le grand savoir et je respecte l’honnêteté. Nous, au sein du mouvement de libération national, nous sommes en train de scruter à la loupe tous les ministères pour apprécier le travail des ministres et nous pouvons dire sans ambages que le Ministre Roosevelt Bellevue est sur la bonne voie. Il gère le ministère comme un technicien, un professionnel avéré qui fait fi de la politique politicienne. Même le Sénateur Antonio Cheramy dit Don Kato reconnait que le ministre Bellevue est bien entouré et fournit un travail de qualité. Quand on a des médiocres au pouvoir, les hommes intelligents, compétents, performants et honnêtes sont à combattre. Jovenel Moise et Guy Lafontant peuvent prendre la décision de révoquer le ministre Roosevelt Bellevue, mais nous saurons qu’ils ont opté pour la débandade, la malversation et la corruption généralisée. Ces messieurs devraient être fiers d’avoir un docteur en philosophie, entouré de dialecticiens au sein de son cabinet qui sont sérieux, compétents et intègres. Le KID doit fixer sa position. Le ministre n’est pas politicien, voilà pourquoi il est poursuivi et combattu. Il fournit un travail de qualité et dirige le ministère comme un manager d’exécution. Ce pays est voué à l’échec tant qu’on aura des fieffés filous et des hommes sans principes comme chef d’Etat et hommes d’Etat. Je suis contre le salaire minimum de 335 gourdes. Le CSS doit suivre la recommandation de 600 gourdes des économistes et transféré un rapport en bonne et due forme au ministre Roosevelt Bellevue. Je suis solidaire avec les travailleurs du textile qui souffrent et qui ne peuvent pas vivre avec 335 gourdes par jour. Les patrons de factory doivent savoir que l’esclavage moderne est inacceptable et ne sera pas toléré en Haïti, terre du polymathe Jean Jacques Dessalines.

Le moment est venu pour le régime de l’inculpé Jovenel Moise de montrer enfin s’il est au pouvoir pour donner satisfaction au peuple haïtien ou pour protéger les intérêts d’un petit clic de politiciens véreux et de nantis anti-nationaux. La mobilisation contre l’inculpé Jovenel Moise doit commencer. Malheureusement qu’il n’y a pas d’opposition et qu’il n’y a pas de leader en odeur de sainteté dans l’autre camp. Ayiti mele ak blofè. Mr. le ministre Bellevue, continue à travailler comme un professionnel avéré avec les valeurs morales universelles comme boussole. Tu auras toujours ta place au sein d’une administration publique à la recherche de résultats probants et du grand savoir. Pa kite nèg PHTK sa yo lagew nan kòripsyon pou fèw pèdi chèlbèw. Tiens ferme à la barre. Tu as des admirateurs et ton travail est apprécié au sein de la population. Laisse les bandits agir et fait confiance à ton Dieu qui ne te délaissera jamais. Tiens ferme à la barre, Mr le ministre. Que Dieu bénisse Haïti, prise en otage par des blanchisseurs d’argent et des trafiquants de cocaïne. Vive le salaire minimum de 800 gourdes.

Kerlens Tilus 07/10/2017

Futurologue/ Templier de Dieu

Snel76_2000@yahoo.com

Tel: 631-639-0844

About Chief Editor

Check Also

Haiti-Corruption: A quand le Procès Petrocaribe, quid des coupables impliqués dans cette vaste supercherie d’Etat?

RÉPUBLIQUE D’HAITI SENAT CINQUANTIEME LÉGISLATURE COMMISSION ÉTHIQUE ET ANTI-CORRUPTION RESUME EXECUTIF/RAPPORT PETROCARIBE RESUME EXECUTIF Le …