Sunday , November 19 2017
Home / Featured / Quand l’avarice bloque notre conscience et nous pousse vers l’autodestruction

Quand l’avarice bloque notre conscience et nous pousse vers l’autodestruction

Il y a un calme apparent en Haïti ces derniers jours qui aurait indiqué que les sons de cloche s’accordent entre les acteurs politiques pour permettre au pays de faire de nouveaux bonds en avant. Malheureusement que derrière ce calme, il y a un feu qui brûle : la question de blanchiment d’argent qu’on reproche au nouveau président élu Jovenel Moise. Des sénateurs risquent de bloquer l’investiture du président élu le 7 Février prochain si le dossier de blanchiment du président élu n’est pas débattu ouvertement par le Sénat et enquêté par les instances concernées. Les partisans de Jovenel Moise sont chauffés à blanc et croient que leur leader est sous le coup d’une machination. Mais, les opposants tiennent mordicus qu’il y a anguille sous roche. Il revient à la justice haïtienne de faire le point sur cette affaire qui ne devrait en aucun cas être politisée. La politique en Haïti est le tombeau des coups bas et des machinations. Les politiciens haïtiens croient que les vertus qui entrent dans la sphère des valeurs universelles ne sont pas applicables en Haïti. Ils se laissent guider par de bas instincts comme l’avarice et la gloutonnerie qui bloquent leur conscience et leur poussent vers l’autodestruction.

En début de semaine, sans aviser la presse nationale, le président élu Jovenel Moise a effectué une visite dite de reconnaissance en République Dominicaine. On ne sait pas trop ce qu’il a été chercher. Mais, notre compréhension nous dit que les Dominicains ont fait appel au nouveau élu pour avoir des garanties que les deals qu’ils ont conclu sous la présidence de Michel Martelly ne seront pas affectés. Est-ce que les Dominicains qui produisent pour notre pays vont accepter que le nouveau régime puisse se lancer dans la production nationale ? Est-ce que de concert avec notre bourgeoisie d’affaires, les Dominicains vont implanter des usines de transformation en Haïti ? Au niveau bilatéral, est-ce que Jovenel Moise connait les enjeux et soit en mesure de se positionner ? Triste a été le constat de plus d’un de voir que parmi la délégation qui accompagnait Jovenel Moise dans la république voisine la tête de Marc Antoine Acra, un homme qui est recherché par la justice haïtienne dit-on pour une histoire de trafic de stupéfiants. L’on se souvient bien qu’en 2015, l’arrivée du bateau Manzanares en Haïti avait fait un tollé dans la presse. La justice haïtienne avait pris cette affaire en main et elle a déterminé que la drogue qui se trouvait dans le bateau appartenait à Marc Antoine Acra et qu’il devrait être inculpé. Malheureusement, le citoyen Acra a eu le temps de mettre les jambes à son cou. Quel signal Jovenel Moise envoie à la population haïtienne et aux gens honnêtes et bien intentionnés de ce pays ?

Je me demande bien s’il y a une velléité de la part de la justice haïtienne de faire la lumière sur la question de blanchiment d’argent de Jovenel Moise ? L’UCREF est une institution qui devrait être au-dessus de tout doute. Il a soumis son rapport au Commissaire du gouvernement qui l’a transféré au Cabinet d’Instruction. On devrait attendre la fin de l’enquête à tête reposée, mais on est en Haïti, personne ne sait si cette enquête aboutira. En dehors de l’UCREF, le directeur de l’ULCC dans un rapport vient d’indexer Jovenel Moise qui a reçu des prêts en dehors des normes administratives légales. L’on se demande s’il y a une volonté manifeste d’affaiblir le nouveau président élu ou s’il y a vraiment matière pour le clouer au pilori. Nous ne sommes pas placés pour faire l’avocat du diable, mais nous croyons que les responsables devraient travailler pour redorer le blason de nos institutions. Un président de la république affaibli, c’est le pays qui en fera les frais. Il faut rappeler aux partisans de Tèt Kale chauffés à blanc que leur prétendu leader a un héritage lourd qui l’attend. Le pays est quasiment à genoux. L’on ne pourra pas compter sur l’aide internationale pour développer le pays. Est-ce que Jovenel Moise sera assez brave et honnête pour faire le suivi du rapport de Youri Latortue sur les fonds Petrocaribe ? Vu que Jovenel a eu le support entier du secteur privé, est-ce que ses membres se mettront d’accord pour ouvrir leur bourse pour aider Jovenel à mettre en place un portfolio sur l’investissement ? Certains diront s’ils ne l’ont pas fait sous Martelly, ce n’est pas aujourd’hui qu’ils le feront. J’aime donner le bénéfice du doute même à ceux qui ne le méritent pas. Je souhaite que les hommes d’affaires qui se comportent comme des inconscients puissent réaliser qu’il est dans leurs intérêts de créer des emplois dans le pays et d’investir une partie de leur profit dans le pays pour faciliter la tâche au gouvernement.

Le parti PHTK et alliés contrôlent la chambre des députés et est en passe de contrôler le Sénat de la république. Personne ne pourra dire que Jovenel Moise avait les mains liées. Je souhaite de tout cœur que les opposants à Jovenel Moise puissent continuer à garder leur calme pour permettre à la justice de faire son travail et si le président est investi de ses pouvoirs, qu’ils le laissent travailler. Les bandits légaux de Tèt Kale ne pourront pas continuer à piller le pays sans trouver une certaine résistance. Bien que nous croyons que les secteurs qui ont facilité l’accès au pouvoir à Jovenel Moise vont faire de leur mieux pour le bloquer à ce qu’il puisse garantir que les intérêts, mais nous sommes prêts à le suivre sans le contrarier pour voir s’il peut faire une courbe de 180 degrés pour exercer son plein pouvoir de président au bénéfice du peuple haïtien vilipendé. Le rêve de la plupart des politiciens c’est d’être en position de pouvoir pour faire leur beurre. L’avarice les rend inconscients. Ils n’ont pas la grandeur d’âme et la vision pour comprendre de par leurs actions qu’ils contribuent à la destruction du pays, donc à leur propre autodestruction. Dans ce carrefour de déchéance spirituelle et morale, la seule porte de sortie pour les Haïtiens est de river leur regard vers le créateur et son fils Jésus-Christ, l’agneau immolé qui font qu’un. Je suis convaincu que seule une intervention divine peut libérer Haïti de tous les ennemis de l’intérieur et neutraliser ceux de l’extérieur. Puissent les Haïtiens cherchent la présence de Dieu et puissent les chrétiens croyants continuer à prier pour que ce miracle que nous espérons tant se concrétise.

Kerlens Tilus 1/19/2017

Snel76_2000@yahoo.com

About Chief Editor

Check Also

Haiti-Corruption: A quand le Procès Petrocaribe, quid des coupables impliqués dans cette vaste supercherie d’Etat?

RÉPUBLIQUE D’HAITI SENAT CINQUANTIEME LÉGISLATURE COMMISSION ÉTHIQUE ET ANTI-CORRUPTION RESUME EXECUTIF/RAPPORT PETROCARIBE RESUME EXECUTIF Le …