Wednesday , November 22 2017
Home / News Out of Haiti / UN PEUPLE, UNE NATION, UN DRAPEAU, UNE AMBITION…

UN PEUPLE, UNE NATION, UN DRAPEAU, UNE AMBITION…

Par devant le peuple souverain d’Haïti, avec humilité, nous, les filles et fils d’Haïti vivant à l’étranger, voulons mettre en évidence certains éléments de constat déterminants, en analyser leur signification et dégager les lignes de force pour un avenir partagé. Sans nier la dimension des enjeux, il s’agit de reconnaitre sans démagogie que notre intégration effective ne peut être que bénéfique pour le pays tout entier. Plus qu’un simple rapatriement de l’épargne nationale, cette intégration sera le catalyseur de l’émergence d’une nation forte, solidaire, prospère et respectée.
Notre cause est juste et noble. Notre motivation, sincère. Nos têtes, altières. Au nom de notre devise « Liberté-Egalité-Fraternité », une inaltérable détermination nous anime pour contrer la mutilation de notre nationalité. Une inébranlable conviction nous montre qu’une démarche citoyenne et patriotique apte à changer notre devenir peut être engagée avec succès. En adhérant de votre propre gré à ce Manifeste devant le monde entier, vous vous joignez à nous dans ce combat pour porter ce message au plus haut niveau décisionnel par devant les instances nationales et internationales. En y apposant votre signature, vous acceptez à maintenir constantes et permanentes la mobilisation et la concertation afin que, légitimement, soient prises toutes les dispositions nécessaires et légales qui s’imposent pour le rétablissement intégral de notre nationalité politique. Sans délai ni retard. A notre tour, c’est en femmes et en hommes libres que nous vous demandons de porter ce Manifeste, avec sincérité et force de caractère.

UNE IMPASSE POLITICIENNE PERMANENTE
Durant les dernières décennies se sont manifestées de fortes aspirations: reconnaissance de notre culture, officialisation du créole, affirmation de notre identité, revendication d’une société juste et équitable ont inspiré des actions comprises et partagées par tous les Haïtiens. Pourtant, ankylosés dans notre incapacité à gérer ces avancées, ces choix politiques fondamentaux ont été tous des rendez-vous manqués : éducation, autosuffisance alimentaire, autonomie énergétique, maîtrise de l’eau, préservation et valorisation environnementales, bien-être social, production et redistribution des richesses…Le peuple souverain d’Haïti qui a milité et manifesté démocratiquement pour l’affirmation de ces choix essentiels ne peut plus continuer à assumer les conséquences d’une telle désespérance. Haïti est encore une fois face à son destin. Seule.

UNE RESPONSABILITE PARTAGEE
Afin que la citoyenneté multiple n’entrave plus le rapatriement de la compétence ni ne constitue une barrière à l’intégration politique des Enfants légitimes de la Terre de la Liberté, nous avons décidé de nous mobiliser afin d’assumer le devenir de notre pays avec responsabilité. Parce que la notion de nationalité ne saurait se confiner uniquement aux délimitations géographiques et territoriales, au nom des idéaux républicains et de la démocratie participative, nous réaffirmons notre indéfectible attachement à notre terre natale à travers trois notions fondamentales qui sont notre citoyenneté culturelle, notre solidarité à toute épreuve et notre patriotisme exemplaire.
En écho a l’universel, pour mettre un terme à la taxation sans représentation, nous adhérons à ce Manifeste pour:

 Affirmer que notre nationalité culturelle est inséparable de notre nationalité politique;
 Exiger l’exercice de notre droit de vote dans notre pays d’accueil ;
 Participer aux élections et nous porter candidats à tous les postes électifs ;
 Mettre nos expériences âprement acquises au profit de la République et de l’Etat.

Pour déboulonner ce système de pensée qui condamne au non-développement durable, il faut donc commencer par inverser l’ordre de la déresponsabilisation collective en mettant en œuvre un développement économiquement durable maîtrisé par les Haïtiens en résonance avec nos fondamentaux historiques et culturels qui structureront de façon pérenne le cadre de notre existence. Des ressources de tous ordres sont en effet encore mobilisables. Au nom de la citoyenneté économique et de l’inclusion financière que nous avons rendues accessibles à nos frères et sœurs d’Haïti, nous voulons hisser le politique à son plus haut degré de responsabilité, celui d’un pouvoir d’action plus que solidaire, transformateur et apte à fonder notre avenir.

UN AVENIR A NOTRE PORTEE
Parce que le statu quo a souvent brouillé les cartes, c’est au plus haut niveau de conviction que nous lançons cet appel citoyen pour trouver aujourd’hui une réponse à une question fondamentale : Quelle Haïti pour demain? A l’heure où notre vision économique s’accommode lâchement du pire, comment articuler une réflexion cohérente et mobiliser des énergies disponibles pour sortir du non-développement durable. La présente initiative procède du seul désir, bien légitime, de comprendre l’urgence d’un nouveau contrat social, d’un nouveau modèle économique et de l’ordre républicain. De la seule nécessité, impérieuse, d’éclairer le futur. Du seul projet, vital, de dégager avec clarté les perspectives et opportunités qui s’offrent à nous pour un avenir partagé.

En écho à l’intuition qui fit germer l’autodétermination des peuples et le principe sacré de la souveraineté populaire, nous voulons ancrer cette démarche non seulement dans la transe du 18 novembre 1803 et la grande mystique des temps immémoriaux mais aussi dans la profondeur de cette légitimité que nous devons rechercher en affirmation constante de notre inaliénable et insécable « Haïtianité ». Aux forces de l’immobilisme et de la stagnation, nous voulons nous opposer par une action publique ouverte à toute personne qui souscrit aux engagements que nous considérons nécessaires pour garantir notre droit imprescriptible à l’avenir. Notre but est de favoriser l’expression de toutes les forces vives pour créer les conditions nécessaires d’une Haïti prospère, démocratique et réconciliée avec l’Acte Fondateur du 1er Janvier 1804.

Signer ce Manifeste est un acte de foi dans « l’Union fait la Force ».

Alin Louis Hall

About Chief Editor

Check Also

Haiti-Corruption: A quand le Procès Petrocaribe, quid des coupables impliqués dans cette vaste supercherie d’Etat?

RÉPUBLIQUE D’HAITI SENAT CINQUANTIEME LÉGISLATURE COMMISSION ÉTHIQUE ET ANTI-CORRUPTION RESUME EXECUTIF/RAPPORT PETROCARIBE RESUME EXECUTIF Le …