Thursday , August 17 2017
Home / Editorial / Haiti :Président élu “soupçon de blanchiment d’argent”

Haiti :Président élu “soupçon de blanchiment d’argent”

« Possible » blanchiment d’argent : l’UCREF indexe le candidat à la présidence du PHTK Jovenel Moïse

« Il est possible que monsieur Jovenel Moïse manipule des fonds qui n’ont rien à voir avec ses entreprises. En attendant d’autres documents, ce rapport partiel est transmis aux autorités compétentes pour les suites utiles, et ce conformément à l’article 35 de la loi du 11 novembre 2013 relative au blanchiment et au financement du terrorisme », a conclu l’UCREF dans un rapport d’enquête sur les 14 comptes en banque de Jovenel Moïse, sa femme et ses entreprises : Jomar Auto Parts, Agritrans et Comphener S.A.

Parmi les éléments du rapport signé par Me Sonel Jean-François, directeur de l’UCREF, dont le journal a obtenu copie, figurent des transactions effectuées sur le compte 340000272 domicilié à la BNC. Entre le 6 février 2012 et le 28 décembre, des chèques totalisant un montant de 1,222, 182 dollars ont été émis à l’ordre de Isones Etienne. Le nommé Winsky Knagg a reçu entre février 2012 et février 2013 la somme de 1,074, 257 dollars. Cette fois, pour un bénéficiaire inconnu, des chèques totalisant 2 846 472 dollars ont été tirés de ce compte de la BNC. Pour l’entreprise Jomar Auto Parts, sise au 110, rue Capois, Port de Paix, Jovenel Moïse, qui a déposé l’état financier, dont celui de 30 septembre 2012 de 2,107, 962 gourdes, doit 1,158, 489 gourdes de taxation d’office à la DGI.

« L’enquête était en cours bien avant l’arrivée de Me Sonel Jean-François. Elle concerne, entre autres, Agritrans, entreprise dont Jovenel Moïse a été le président du conseil d’administration », a confié, off the record, une source à l’UCREF, soulignant que « ce rapport d’enquête est partiel ». « Le rapport final doit être acheminé très bientôt au parquet », a expliqué cette source, le mardi 23 août 2016. « La saisine de l’UCREF s’est faite sur la base d’une dénonciation contre l’entreprise Agritrans », a expliqué la source du journal. « La balle est dans le camp du parquet qui peut poursuivre ou classer sans suite. Il y a des commissaires du gouvernement qui, parfois, attendent le rapport final avant de saisir le cabinet », selon cette source, indiquant ne pas savoir ce que compte faire le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Joint par le journal, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jean Danton Léger, a confirmé avoir reçu le rapport de l’UCREF. « Je confirme avoir reçu le rapport que je ne l’ai pas encore lu », a confié le chef du parquet de Port-au-Prince. « Je n’ai pas encore lu. Je sais que j’appliquerai les recommandations de l’UCREF, l’ULCC, la CSC/CA dans le respect des délais, des voies de recours. Et je respecterai aussi le décret électoral », a souligné Jean Danton Léger. « J’insiste sur le respect du décret électoral », a ajouté le commissaire. « Quelle que soit la personne, même si j’ai de bonnes raisons pour l’arrêter, je tiendrai compte du décret électoral, des voies de recours », a insisté le commissaire du gouvernement qui n’écarte pas non plus la prise de « mesure de sûreté publique » pour s’assurer que ceux qui ont des comptes à rendre à la justice sont disponibles.

Les tentatives du journal d’obtenir un commentaire de Jovenel Moïse sont pour le moment infructueuses. –

See more at: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/162379/Possible-blanchiment-dargent-lUCREF-indexe-le-candidat-a-la-presidence-du-PHTK-Jovenel-Moise#sthash.sktPFgul.dpuf

About Chief Editor

Check Also

Décès de René Preval: Me. Sonet Saint-Louis exprime haut et fort ses frustrations

“René Préval fut un politicien madré, un arroseur, un cynique qui pensait pouvoir ridiculiser tout …