Monday , November 20 2017
Home / Editorial / Le PHTK en face d’un destin sombre et solitaire

Le PHTK en face d’un destin sombre et solitaire

493171180

« Évaluer le processus électoral avant de prendre la décision de continuer avec les élections, Voilà le terme clé pour la réussite de ce gouvernement. Trop de fraudes et d’irrégularités dans le processus. Plusieurs tentatives de poursuivre ces élections ont été échouées parce que le gouvernement KP-Martelly ne voulait pas l’évaluation du processus. Tant et aussi longtemps qu’on persiste dans cette voie, on se dirigera vers l’échec. »

Le PHTK est sans nul doute le parti le plus en vogue en Haïti. Il est réputé pour être le parti des autoproclamés bandits légaux. Durant la campagne électorale, ce parti avait déployé de grands moyens. Il est bruit qu’il était subventionné par le pouvoir en place d’alors. Il a une présence très confortable au parlement. Si PHTK n’est pas inquiété, il risque de gagner les élections présidentielles vu les grands moyens dont il dispose pour manœuvrer. Il est à considérer que le PHTK jouera le tout pour le tout pour gagner les présidentielles à venir. L’espoir de l’opposition multipolaire c’est la commission d’évaluation et la commission d’audit qui permettront de voir à quel point le PHTK était impliqué dans des manœuvres déloyales et être sanctionné du coup. Le PHTK est en passe de perdre son momentum. La lumière doit être faite sur les fonds de Petrocaribe et de PSUGO. Si les informations sont vérifiées, le parti de l’ancien président Martelly dispose de grands moyens pour mener campagne. Il faut bien trouver un moyen pour neutraliser le PHTK qui prête les services de nombreux sbires sur le web et dans la société civile.

Le CEP aura du pain sur la planche puisqu’il va devoir déterminer de la manière à procéder pour satisfaire les revendications de l’opposition multipolaire et celles du PHTK. Encore une fois de plus, la solution à la crise électorale est politique et ne relève pas du conseil électoral provisoire. Le nouveau CEP doit jouer le franc jeu avec les acteurs politiques et renvoyer la balle dans leur camp. Nous n’avons pas à prendre de dictés du CORE-Group. La solution doit être haïtienne. Si vraiment le PHTK a fraudé, ses ténors vont utiliser de grands moyens pour gagner les élections présidentielles. Face à une opposition fragmentée, il risque de faire éclat. Le futur de PHTK peut être hypothéqué si l’audit sur la gestion de Michel Martelly est réalisé et si la commission d’évaluation du processus électoral est mise sur pied.

Le PHTK doit prouver qu’il n’est plus un simple parti électoraliste composé de cerveaux lents. Il doit pouvoir s’établir dans la vie politique et jouer sa partition comme parti politique qui est appelé à changer les données en Haïti, pays de misère où les bandits légaux sont rois. Nous souhaitons que le PHTK cessera de s’afficher comme un parti anti-national au service des intérêts étrangers et à la solde des forces ténébreuses.

Kerlens Tilus 03/29/2016
Snel76_2000@yahoo.com

About Chief Editor

Check Also

Haiti-Corruption: A quand le Procès Petrocaribe, quid des coupables impliqués dans cette vaste supercherie d’Etat?

RÉPUBLIQUE D’HAITI SENAT CINQUANTIEME LÉGISLATURE COMMISSION ÉTHIQUE ET ANTI-CORRUPTION RESUME EXECUTIF/RAPPORT PETROCARIBE RESUME EXECUTIF Le …