Thursday , September 21 2017
Home / Editorial / Haiti: Le pays des paradoxes, être Mikyiste et Féministe! Skizophrenie!

Haiti: Le pays des paradoxes, être Mikyiste et Féministe! Skizophrenie!

Le Carnaval de Sweet Miky justifie comment Haiti est le pays des paradoxes. Ce qui m’intéresse maintenant, ce serait d’assister à un débat des féministes qui commentent le Carnaval “Ti Lili” dans le fond et dans la forme.

Retour en 2011. Mirlande Manigat, candidate à la Présidence d’Haiti en second tour. Plusieurs féministes haitiennes rejettent la Première Femme qui allait devenir Presidente. Les accusations et pretextes sont fleuves. Les féministes Mikyistes disent que Mme Manigat est “zuzu”. Ces mêmes féministes ont oublié ce que faisait Sweet Miky sur les chars carnavalesques.

Certaines d’entre elles sont devenues des zélées Tèt Kaleistes. Elles sont à la Présidence, à la Primature, dans les ministères. ” Nécessité n’a pas de loi”. Du moins, “la pauvreté est mauvaise conseillère”. Pays tiers-mondiste! Pouvoir, misère, conviction, idéologie, corruption.
Nous sommes en 2016. Sweet Miky s’attaque ” au sexe de Lilliane Piere-Paul “.

Quelle est la position des Mikyistes-Féministes en écoutant les paroles de la méringue ” Bal Bannann Nan”. Ici, “bannann” est poly-sémique. Elle signifie de foutre la bannanne dans le sexe de la journaliste. Tenez-vous bien! Dans les rues de la Capitale, le carnaval va être sur les lèvres des jeunes Tèt Kaleistes qui s’en veulent à Lilliane Piere-Paul de n’avoir jamais dit “Monsieur le Président Michel Martelly”.

Face à la misère en Haïti, quel est le role des convictions idéologiques dans le paradoxe dualiste Mikyiste-Feministe? Quelle féministe Tèt Kaleiste qui aura le courage de se prononcer sur le Carnaval ” Bal Bannann Nan”?

J-J Joseph
Twitter: @jeanjuniorj

Soudcloud, Kanaval Sweet Miky:
https://m.soundcloud.com/…/sweet-micky-bal-bannann-nan-kana…

About Editor

Check Also

l’administration Moïse-Lafontant et sa communication médiocre: la manifestation flagrante de la nullité d’un régime immobile

L’administration Moïse-Lafontant fait face à sa première fronde populaire. La colère contre le vote du …