Tuesday , September 26 2017
Home / Opinion / L’horreur du 12 janvier!

L’horreur du 12 janvier!

Haïti, mardi 12 janvier 2010. Il va être bientôt 17 heures sur Port-au-Prince. Lentement, le soleil se décline sur cette ville bouillante et bouillonnante.

Pas de vents, pas de pluie. Aucun souci météorologique. La température est plutôt modérée. Et soudainement, en quelques secondes, un séisme mortel va détruire la capitale. Mettre à genoux tout un pays, déjà en proie à ses maux.

Des cris assourdissants. Des voix étouffées dans la gorge. Vacarme épouvantable, et la ville est par terre. Le ciel devient gris, et la terre saigne de douleur.

Des maisons effondrées, des femmes et des hommes décapités, des morts par millier. Des plaies et des pleurs. Des sans habits, des sans abris. L’image est sinistre, la danse est macabre.

Sous des étoiles ensanglantées, Port-au-Prince somnole debout. La terre tremble, tremble encore, la République tremble et tombe. Paysage apocalyptique.

Tout est décombre. Tout est sombre. Séquelles physiques. Cicatrices psychologiques. Triste et lourd bilan. Un douze « tragique ».

Osman Jérôme

About Editor

Check Also

l’administration Moïse-Lafontant et sa communication médiocre: la manifestation flagrante de la nullité d’un régime immobile

L’administration Moïse-Lafontant fait face à sa première fronde populaire. La colère contre le vote du …