Tuesday , September 26 2017
Home / Election Haiti / Le président Martelly mérite- t-il d’aller en prison après son mandat ?

Le président Martelly mérite- t-il d’aller en prison après son mandat ?

Le président Martelly mérite- t-il d’aller en prison après son mandat ?
En théorie, dans une démocratie qui se respecte le peuple vote pour des élus qui vont les représenter pour exercer le pouvoir politique. Des élus qui le représenteront, lui et ses idées, dans le cadre du pouvoir. Mais le peuple n’a pas voté des bandits qui vont piller les deniers publics au détriment du bien-être de la population.

En dépit des dérives graves de l’administration du président Martelly, malheureusement l’ancien chanteur devenu président avec l’appui de la communauté internationale est sur le point de boucler son mandat.
Normalement c’est une grande défaite pour la démocratie et pour la population haïtienne. En effet dans un pays démocratique le peuple peut quand même imposer sa volonté aux élus. Car dans une véritable démocratie, c’est le peuple qui choisit ce qu’il délègue à ses représentants.

Depuis que Martelly est au pouvoir, le pays a fait des progrès seulement dans la lutte contre l’enlèvement organisé. Par contre les violations répétées de la Constitution par le président de la République, la dilapidation des biens de l’Etat son des motifs majeurs pour que Martelly puisse répondre de ses actes par-devant un tribunal.

Il est écrit dans notre constitution que le président est garant de la bonne marche des institutions, mais depuis janvier 2015, le parlement haïtien n’est plus fonctionnel. En principe, ce n’est pas seulement la faute du président de la République.

Par contre, le refus du président de tout mettre en œuvre pour organiser, depuis 2011, les élections municipales et sénatoriales partielles, selon leur échéance respective est un crime contre le peuple haïtien.

Sans dresser un tableau sombre de l’état de délabrement des institutions du pays, le peuple haïtien doit tout faire pour exiger des explications du président Martelly après son mandat. Car la réalité objective de notre pays c’est que le déficit public et l’endettement du pays s’élèvent à plus de deux milliards de dollars américains.

Et pendant que Martelly prend la porte dans quelques mois, nous avons un pays avec des indicateurs économiques au rouge. Loin de se contenter de dilapider les fonds publics pendant qu’il est au pouvoir, Martelly prend un décret pour arroser les membres de son gouvernement peu après leur départ au pouvoir.
La situation du pays s’aggrave chaque jour davantage avec le président Martelly. Pour l’instant le président tente partout les moyens de réaliser un coup d’état électoral au profit de son poulain,Jovenel Moïse.

Dans le souci de s’assurer un avenir calme. Alors il est du devoir de la jeunesse haïtienne et de toute la population dans son ensemble d’exiger justice et réparation du président Martelly.

Haitiexpress Staff

About Editor

Check Also

Comment les élections du 20 novembre 2016 ont été truquées par la mafia Tèt Kale?

Antonio SOLA a obtenu un contrat environ de 4 Millions USD provenant des fonds publics; …