Thursday , September 21 2017
Home / Election Haiti / Jude Celestin et le pays ne doivent pas payer les frais des déboires du PHTK et de “tèt kalé

Jude Celestin et le pays ne doivent pas payer les frais des déboires du PHTK et de “tèt kalé

Pourquoi la mobilisation doit continuer?

Le 25 Octobre dernier, nous avons présenté nos félicitations au peuple haïtien pour ce qui s’est passé en ce jour et la maturité dont il a fait preuve en votant dans la paix. Quand il s’est révélé que le parti au pouvoir (PHTK) a orchestré, à travers un consortium étranger Ostos Sola agissant sous le déguisement d’experts étrangers, le coup d’état le plus sophistiqué, nous en avons appelé au peuple à se mobiliser afin d’empêcher que ne se réalise un plan pareil. Les résultats fabriqués par le CEP, aidé par le canadien Sylvain Coté, Ostos & Sola, et la Minustah en faveur du PHTK sont la preuve que le peuple haïtien continue à perdre sa souveraineté.
8ef25ba2c81e412b33dfd7a7d764451f512c5901

Nous savons déjà que l’étranger n’a point les intérêts du pays à cœur. Toujours, il a à sa solde des sous hommes de la plus basse espèce. Cette fois, l’ingénieur Jude Célestin, le grand vainqueur des élections, tient ferme devant les machinations, les tractations et les pressions exercées contre lui. Un deuxième tour avec Jovenel Moise, dans les conditions actuelles, s’apparente à avaliser et à cautionner le cambriolage de la caisse publique par l’équipe “têt kalé” ces cinq dernières années. En effet, nul n’ignore les actions visibles et provocatrices de ce régime mesquin et sans scrupules. Ils ont pillé le pays, terrorisé la population, démoralisé la jeunesse, neutralisé l’opposition afin d’avoir libre cours pour réaliser leurs méfaits.

Seulement, cette fois, l’opposition ayant à sa tête Jude Célestin va déjouer le plan macabre. Ce plan qui vise à donner le plus que possible à l’étranger afin de trouver le support international nécessaire pour continuer à diriger le pays contre la volonté populaire. Cette fois, le complot ne passera pas.
Haiti Elections
Jude Célestin se doit de continuer à conduire l’opposition démocratique dans la non-violence afin que le pays ainsi que l’étranger sache que la négociation avec le régime “rose” est impossible pour trois raisons. Premièrement, Martelly est parvenu au pouvoir après avoir bénéficié du soutien des forces apatrides qui, aujourd’hui encore, cherchent à répéter le coup. Deuxièmement, Martelly n’a jamais été intéressé à négocier avec ses opposants. L’annihilation pure et simple des adversaires a toujours été la formule préférée du régime. Troisièmement, couvrir ses arrières devient primordial depuis que Martelly et consort savent qu’ils ne pourront continuer à vivre dans le pays sans rendre compte de leur gestion.

De ce fait, disposant de toutes les ressources de l’appareil étatique, cette équipe n’épargnera aucun effort devant amener à la conservation du pouvoir. Seule la mobilisation tous azimuts peut conduire à un dénouement satisfaisant pour le peuple et les candidats en face. Mr. Célestin fait bien de refuser de participer au second tour dont le seul but est de valider la position arrêtée du régime. Le rapport de force est en sa faveur puisque le peuple est de son côté. Le peuple sait bien qui il a voté et ne se faiblira point avant que le vote populaire soit respecté.
WireAP_3c4d01f6bcdd4e0f8206112b4ef90ecc_16x9_1600
Il est important que cette mobilisation continue à progresser dans la paix et la non-violence. Mr. Célestin a insisté là-dessus et nous sommes fiers de sa position. Le pays ne doit pas payer les frais des déboires du PHTK et de “têt kalé.” Mais, en aucune manière il ne faut pas lâcher prise. Les thuriféraires de ce conseil ont réussi à combler la chambre basse avec des hommes tombés de l’air et incapable de penser en dehors de leur maître. Ils ne parviendront pas à imposer leur poulain au palais national. Mr. Célestin doit continuer à mobiliser la population en conséquence.

Henry Beaucejour
@hbeaucejour

About Editor

Check Also

Irma met à nu les faiblesses de notre première ligne de protection

A Malfeti, 2e section communale de Fort-Liberté où vivent 6 000 habitants, quelque 350 maisons …