Thursday , August 17 2017
Home / Election Haiti / PHTK:Un coup d’état electoral en rose.

PHTK:Un coup d’état electoral en rose.


C’est le feu president American Ronald Reagan qui, lors d’un debat televisé, a rendu fameuse l’expression “here we go again (c’est reparti).” Incroyable mais vrai, les Haitiens sont condanmés à revivre ce qui s’est passé en 2011. C’est une affaire si insolite que le film “Ground Hog day” ne pouvait pas prevoir que cinq après les elections truquées qui ont porté Martelly au pouvoir le pays serait obligé de revivre ces mêmes moments de douleur.

Martelly et consort ont consu, avec l’aide d’experts etrangers, le coup le plus drole que tout le monde ne prevoyait: laisser derouler les elections dans la paix alors que les resultats etaient deja planifiés. Nous ne sommes pas naïfs, mais nous esperions que ces gens auraient au moins un peu de respect pour l’intelligencia haitienne. Nous sommes après tout un pays avec des gens dotés du cerveau capables de reflechir et de comprendre. Comment ces créatures esperaient elles realiser un coup d’état par les urnes d’une façon aussi invraisemblable sans que le peuple ne s’en appercoive? Même Hollywood n’oserait imaginer un tel scenario.

En effect, nous esperions que la venue de John Kerry la semaine dernière etait orchestrée dans le but de demander des élections plus ou moins normales dans le pays. Nous n’esperions pas des élections truquées, teleguidées, commenditées, et orientées de la sorte au profit d’un pouvoir sanguinaire et apatride. Le PHTK veut totalement plonger le pays dans des manifestations à n’en plus finir. Le peuple n’acceptera jamais que des vagabonds de la plus basse espece se saisissent du pouvoir une fois de plus au mepris de sa volonte. Les gens sont descendus dans les rues en masse pour voter dehors les chiens, mais ils se sont arrogés le droit de se moquer de notre intelligence. Ces sous-humains ne pourront pas s’approprier les elections de ce Dimanche. Cela n’arrivera pas (sa pap pase konsa).

A National Police officer pushes a voter back in line during national elections in the Petion-Ville suburb of Port-au-Prince, Haiti, Sunday, Oct. 25, 2015. The country is holding the first-round presidential vote Sunday along with balloting for numerous legislative races and local offices. (AP Photo/Ricardo Arduengo)
A National Police officer pushes a voter back in line during national elections in the Petion-Ville suburb of Port-au-Prince, Haiti, Sunday, Oct. 25, 2015. The country is holding the first-round presidential vote Sunday along with balloting for numerous legislative races and local offices. (AP Photo/Ricardo Arduengo)
Utilisant de fausses cartes electorales, achetant des mandataires des partis “bidons” sans representation, deplacant leurs superviseurs d’un bureau à l’autre et votant dans chaque bureau, utilisant les noms de personnes mortes dépuis longtemps et des urnes dejà remplies ainsi que des procès verbaux pre-fabriqués, les mandataires du PHTK ont cru realiser le “hold up” le plus sophistique de l’histoire. Après avoir utilisé des gangs pour kidnapper les gens en plein jour et en pleine rue, le pouvoir croit pouvoir se saisir de la volonte populaire exprimée clairement dans tous les departements du pays. Nous n’en croyons pas nos yeux et nos oreilles. Cela n’arrivera, cela n’aura pas lieu. Les patrons àl’etranger devront faire pour Maryse,Moise et Jude Celestin ce qu’ils ont fait pour Martelly et Mirlande Manigat.

Nous nous reservons de presenter le cas par devant le peuple Haitiens dans les prochains jour avec vehemence. Nous utiliserons tout notre savoir faire pour empecher que ces vautours ne se deploient, une fois de plus, sur le peuple sans defense et sans recours. Les élections de Dimanche se sont deroulées dans le calme, seulement dans l’apparence. Les fausseurs ont bien calculés leurs manoeuvres. Nous y opposons notre force et notre patriotisme. Cela n’arrivera pas, cela n’aura pas lieu!

Henry Beaucejour
@hbeaucejour

About Editor

Check Also

Latortue, le sénateur le plus prolifique de l’Artibonite et du Grand Corps

Le sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, traîne derrière lui un bilan positif pour ses six …

Leave a Reply